La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Les Halles
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS.

Aujourd'hui Jeudi

Ouvert de 09h00 à 19h00

Hommage à Maria Thun et André Deberdt

Hommage à Maria Thun et André Deberdt

À partir du 21/03/2012

Biocoop Montbéliard

Avec le départ en février dernier de Maria Thun et d’André Deberdt, la planète bio vient de perdre deux de ses pionniers.

C’est plusieurs générations de jardiniers mais aussi d’agriculteurs que la Dame de la bio-dynamie aura accompagnés et éclairés avec ses ouvrages, notamment son célèbre Calendrier des semis annuel diffusé aujourd’hui dans plus de 30 pays. Précieux repère en ces temps pas si lointains où les bio ne pouvaient compter que sur peu d’aide, sinon la leur, pour progresser techniquement !

Maria Thun aurait eu 90 ans en avril. Très tôt sensible à la nature et aux préoccupations des agriculteurs, elle grandit à la ferme et découvre la bio-dynamie après la guerre : « En lisant […] Le Cours aux agriculteurs de Rudolf Steiner, je compris qu’il fallait que le paysan devienneclair sentant” », écrit-elle dans Mon année au jardin bio-dynamique, paru fin 2011 aux éditions du Mouvement de l’agriculture bio-dynamique et dans lequel elle livre ses meilleurs trucs et astuces, résultats d’un demi-siècle de travaux. Elle les commence dans un petit jardin. Ils la mèneront à la création d’une station de recherche privée avec une équipe.

Ses expériences tournent autour de l’influence cosmique de la lune et des astres dont la position zodiacale (Taureau, Vierge, Capricorne…) a un rôle central sur la croissance des plantes selon leur groupe d’appartenance (feuilles, fleurs, fruits). Les essais cherchent à améliorer concrètement la bio-dynamie : réalisation de

composts divers, de tisanes de plantes et de préparations spécifiques (bouses de corne…), organisation des rotations, lutte contre les parasites… Ils relèvent d’une démarche respectueuse de la nature sensible et subtile qui permet d’obtenir des fruits, des légumes de qualité, riches en éléments nutritifs et en force vitale. « Elle a su vulgariser et rendre très pratiques les préceptes de Rudolphe Steiner, commente Claude Gruffat, le président de Biocoop évoquant aussi le compost de bouse qui porte le nom de « Préparation Maria Thun », utilisé par tous les bio-dynamistes pour améliorer le sol.

Dès les années 60, Marie Thun mettra ses résultats au service de tous à travers son calendrier et ses autres ouvrages présents ou recommandés dans bon nombre de biocoops. Avec les cours et les conférences qu’elle a donnés tout au long de sa vie, ils ont largement contribué au développement du jardinage et de l’agriculture bio-dynamique dans de nombreux pays.

 C’est aussi sur le terrain qu’André Deberdt œuvrait. Apprenant le décès brutal et prématuré de ce spécialiste de programmes bio dans le monde entier, de l’Amérique du Sud à l’Afrique en passant par le Pacifique, les exposants français du salon mondial Biofach (Allemagne) ont exprimé leur tristesse. Ce pionnier de la bio a marqué son engagement au plan technique, réglementaire, social, économique ou simplement humain, d’abord en militant dans la fédération Nature et Progrès à la fin des années 70, puis plus tard, toujours soucieux des producteurs, en s’investissant dans les démarches Bio Equitable et Bio Solidaire.

Inlassable voyageur, il était incollable sur le cacao et le chocolat bio - de la culture de la fève à sa torréfaction ou au conchage -, produit qu’il a contribué à développer et à introduire sur le marché : peut-être appréciez-vous les fameux chocolats Kaoka (cacao en verlan !), marque qu’il a fondée dans les années 90 

et qu’il venait, avec son entreprise, de transmettre à son jeune fils Guy. Celui-ci et sa sœur Maria entendent bien poursuivre le travail. Bien connu pour son franc parler et sa passion, « ce personnage entier se caractérisait par la force de ses convictions et sa volonté de défendre la bio. Il fut particulièrement impliqué dans la mise en place de filières cacao ou encore sucre, mais également dans le déploiement de formations de spécialisation en bio. Nous avons souvent croisé André au cours de la construction de Biocoop… », témoigne Claude Gruffat, qui tient à saluer sa mémoire au nom du réseau.
Retour